CSC


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/CSC/libraries/joomla/database/database/mysql.php on line 383

Présentation du CSC

La science a toujours été caractérisée par son universalité. La mondialisation est depuis longtemps une réalité dans les domaines de la connaissance et des réseaux scientifiques, les scientifiques ayant de tout temps, échangé. Le partage et la capitalisation des progrès antérieurs ou venant d'ailleurs sont des conditions sine qua non du développement scientifique.

Le Sénégal possède l’une des plus anciennes universités en Afrique de l’Ouest, l’actuelle Université Cheikh Anta Diop de Dakar. La chimie y est enseignée depuis sa création officielle en 1957. A ce jour, le pays compte dans ses cinq universités près d’une centaine d’enseignants-chercheurs en Chimie dont une vingtaine de Professeurs Titulaires des Universités, plusieurs centres de recherches nationaux et internationaux et une vingtaine d’unités industrielles chimiques

La Chimie en tant que science et industrie est une réalité palpable au Sénégal. Toutefois, il n’existe pas de cadre formel d’échanges entre scientifiques et industriels, bien que la plupart des chimistes universitaires soient membres de la section Sénégalaise de la Société Ouest-Africaine de Chimie.

Le Comité Sénégalais pour la Chimie (CSC) regroupe plusieurs chimistes en provenance de toutes les universités publiques sénégalaises, des centres de recherches nationaux et internationaux (ITA, ISRA, IRD) et du monde industriel (SENCHIM, ALMINKO, SOCOCIM, etc.), sans compter quelques chimistes de la diaspora sénégalaise. L’association est reconnue depuis le 2 avril 2014 par le Ministère de l’Intérieur, son récépissé de déclaration d’association porte le numéro 16603/MINT/DGAT/DLP/DLA-PA.

Depuis le 13 avril 2014, le CSC représente la communauté nationale des chimistes à l’Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée (UICPA), en tant que NAO (Organisation Nationale Adhérente), vitrine de notre pays au sein de cette organisation internationale. Le Sénégal est ainsi le 8èmepays africain membre de l’UICPA, et le second en Afrique francophone, après la Tunisie.

A plus ou moins long terme, l’aspiration du CSC, sous l’impulsion de sa Commission Scientifique est de constituer à Dakar, un pôle régional de recherches rayonnant sur toute l’Afrique, voire au-delà.

Vous êtes ici : Accueil Présentation Présentation générale